Je pars dans le sud avec mon chien, quelles sont les précautions à prendre ?

31/07/2020
sunset-4546491_640.jpg

1. Avant de partir:

 

Bien penser aux risques particuliers liés à la présence de moustiques et de petits moucherons, qui peuvent transmettre des maladies graves 

comme la leishmaniose et la dirofilariose

 

La leishmaniose:

 

C’est une maladie très grave voire mortelle qui atteint tout l’organisme et qui nécessite un traitement à vie.

Elle est causée par un parasite microscopique, transmis par des phlébotomes( petits moucherons), largement répandus en région méditerranéenne.

Il sera indispensable de protéger votre animal à l’aide d’antiparasitaires externes ( colliers, pipettes, spray) repoussant les insectes .

 

Un vaccin existe contre la leishmaniose en une seule injection avec rappel annuel, il doit être mis en place au moins un mois avant le départ pour être efficace, et doit être associé à la protection externe contre les insectes pour garantir les meilleurs résultats.

 

La dirofilariose:

 

C’est une maladie grave qui est due à un ver parasite transmis par les moustiques: les vers se logent dans le coeur et provoquent une fatigabilité, une difficulté à respirer, une toux…

Il faut limiter les piqûres de moustiques à l’aide d’antiparasitaires externes, et éliminer les larves à l’aide d’un antiparasitaire interne à administrer tous les mois et au retour du voyage.

   

 

Bien sûr , toujours traiter votre animal contre tiques et puces car les tiques transmettent des maladies graves comme la piroplasmose , la maladie de Lyme, l’ehrlichiose…

 

Des antiparasitaires très appétents existent et sont compatibles avec l’administration de colliers ou sprays pipettes éloignant les moustiques

Emportez toujours votre crochet O’Tom afin de retirer facilement les tiques!

Demandez conseil à votre vétérinaire

 2. Et si je pars à l’étranger ?

 

 Pour voyager hors de France, un chien doit systématiquement être accompagné d’un passeport européen pour animaux de compagnie, délivré par le vétérinaire, qui contient son numéro d’identification unique et être vacciné contre la rage

Par ailleurs, certaines destinations demandent des garanties sanitaires comme un titrage d’anticorps antirabiques qui garantit l’efficacité de la vaccination contre la rage ou des traitements antiparasitaires particuliers. Il est donc nécessaire de se renseigner auprès du pays de destination et de demander conseil à son vétérinaire qui pourra mettre en œuvre les traitements adaptés.

3. Et au cours du voyage ?

 

ATTENTION AU COUP DE CHALEUR !!!

Ne jamais laisser son animal dans la voiture même à l’ombre, même un court moment

Le coup de chaleur est très vite arrivé et peut être rapidement mortel

 

De plus, en voiture, même climatisée, le chien est sujet à un risque de déshydratation :  Il faudra donc s’arrêter toutes les deux heures environ et le faire boire régulièrement.

La législation impose d’attacher convenablement son animal (harnais spécifique ou caisse de transport) pour qu’il ne puisse pas faire obstruction à la maîtrise du véhicule par son conducteur.

Si le chien a tendance à être malade en voiture, le vétérinaire pourra lui prescrire un médicament adapté contre le mal des transports.

 

4. Et une fois sur place ?

 

Attention aux épillets

Au retour de balade, bien inspecter son animal, retirer les éventuels épillets accrochés dans ses poils: ils peuvent rentrer dans les oreilles, les yeux , les pattes., le nez , les organes génitaux … une vraie galère!!!

Si votre chien éternue ou secoue la tête violemment , consultez rapidement un vétérinaire.

 

Attention aux morsures de vipères, aux chenilles processionnaires 

 

Lors de balade au bord des rivières, surveiller son chien, le garder en laisse, afin d’éviter qu’il n’aille dénicher des animaux venimeux

En cas de doute,( patte ou museau gonflé, salivation anormale, vomissements, prurit ….) consulter immédiatement le vétérinaire

 

 

Bonnes vacances avec votre fidèle compagnon quatre pattes !!!

Article issu du blog du Dr Paisnel. Voir le blog

Copyright Oxane-Vetaction Conseil 2020